L’Indice de Comédogénicité

 

Chaque peau est différente et a donc des besoins qui varient en fonction de chacun. Malgré les nombreuses vertus que possèdent les huiles végétales, certaines peuvent parfois posséder des contre-indications selon le type de peau. Nous allons ainsi voir ce qu’est l’indice de comédogénicité.

 

Que sont les huiles comédogènes ?

huile végétale indice de comédogénicité

Le pouvoir comédogène d’une huile végétale est sa tendance à obstruer les pores de la peau et ainsi créer des comédons, des imperfections… Des boutons quoi ! Les peaux à tendance acnéique doivent porter une attention particulière au pouvoir comédogène des huiles végétales qu’elles utilisent. L’indice de comédogénicité permet de connaître le pouvoir comédogène d’une huile, et nous permet d’adapter nos routines beauté en fonction de cela.

Si les peaux acnéiques doivent faire attention à cet indice de comédogénicité, les peaux sensibles et peu sujettes aux imperfections sont moins concernées par cet indice, et elles peuvent utiliser sans craintes des huiles avec un indice de comédogénicité élevé.

 

Qu’est ce que l’indice de comédogénicité ?

 

Plusieurs éléments permettent de déterminer le pouvoir comédogène d’une huile. D’abord, sa fraîcheur : une huile rance est comédogène si elle est oxydée. Nous verrons plus tard comment éviter cela. Egalement, une huile peut être plus ou moins comédogène – même fraîche et bien conservée – et son indice de comédogénécité nous donne cette information.

L’indice de comédogénicité est un nombre entre 0 et 5 indiquant le pouvoir comédogène d’une huile végétale, c’est-à-dire sa capacité à obstruer les pores et donc créer des comédons, points noirs, boutons (et micro-kystes dans le pire des cas). L’indice 0 indique les huiles qui ne sont pas du tout comédogène, et l’indice 5 correspond à l’indice le plus élevé de comédogénicité.

INDICE 0 : argan, avocat, babassu, baobab, camelia, cameline, chanvre, jojoba, Noisette, son de riz, tournesol

INDICE 1 : carthame, chaulmoogra, nigelle, pépins de raisin, ricin, sésame, soja, onagre, tamanu, calophylle, pépins de framboise

INDICE 2 : abricot, amande douce, argousier, bourrache, macadamia, onagre,

INDICE 3 : Coton

INDICE 4 : Beurre de cacao, Beurre de coco, Graines de lin, Coco, Lin, Palme, Rose musquée

INDICE 5 : Germe de Blé

 

Adapter son huile en fonction de son type de peau

 

Les huiles les plus comédogènes sont déconseillées pour les peaux mixtes à grasses, ou à imperfections. L’huile risquerait d’aggraver la production de sébum, ou de créer davantage d’imperfections.

Pour les peaux acnéiques, nous conseillons plutôt l’huile de jojoba chez Mon Rituel, qui vient réguler la production de sébum sans assécher la peau.

 

Mieux conserver ses huiles pour limiter leur pouvoir comédogène

 

Il est important de savoir que peu importe son indice de comédogénicité, une huile rancie est forcément comédogène !

Il faut donc faire attention à ne pas utiliser une huile passée, en surveillant son odeur et son aspect (qu’elle ne soit pas plus forte que d’habitude, ou que la couleur n’ai pas changé, etc.).

Pour conserver vos huiles plus longtemps, gardez les dans un endroit sec, à l’abri de la lumière. Et surtout, utilisez-les ! Une huile est efficace quand on l’utilise ! 😉

 

infographie indice de comégodénicité

Posté dansTags

5 thoughts on “L’Indice de Comédogénicité

  1. Bonjour, concernant l’huile végétale de carotte, connaissez-vous son indice de comédogénicité ? Elle me semble avoir un indice faible mais j’ai n’ai pas d’information viable. Je conserve par ailleurs mes huiles dans un placard de la salle de bains à l’abri de la lumière mais à chaque douche, il y a beaucoup d’humidité dans la pièce et je me demande si cela peut perturber la conservation. Pensez-vous que je peux les laisser dans ce placard ou dois-je les mettre dans un endroit plus sec ?

    Merci

    1. Bonjour !
      Pour l’huile de carotte, il s’agit en fait d’un macérât huileux, c’est à dire qu’une huile a servi de support à la macération des éléments ; c’est le cas également de l’arnica et du calendula par exemple. Ainsi, il faut regarder l’indice de comédogénicité de l’huile végétale servant de support. Ici, c’est souvent l’huile de tournesol qui est utilisée en base, qui possède un indice 0. On peut donc estimer l’indice de comédogénicité du macérât de carotte entre 0 et 1, ce qui est effectivement très faible. Vous pouvez ainsi l’utiliser en toute sérénité sur des peaux acnéiques. En plus avec ce soleil, c’est parfait pour un bronzage unifié ! Vous avez vu notre recette spéciale soleil ? (https://monrituel.fr/preparer-sa-peau-au-soleil-avec-mon-rituel/)

      Pour la conservation, l’humidité n’aura pas vraiment un effet sur les huiles végétales. Par contre, la chaleur accélère le processus d’oxydation des huiles ! Si la salle de bain a tendance à se transformer en sauna, en endroit plus frais sera à privilégier.
      N’hésitez pas si vous avez d’autres questions !
      Manon, de Mon Rituel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *